Tout savoir sur le métier de radiologue

Le radiologue, médecin spécialisé en différentes techniques de l’imagerie médicale, propose différents scanners, clichés radio et échographies selon le docteur Carteret, radiologue au centre d’imagerie Acrim à Compiègne. Le radiologue permet de repérer différentes tumeurs, fractures, ou infections concernant l’ensemble des parties du corps. Le radiologue contrôle aussi la croissance du fœtus pour la femme enceinte.

Définition du métier

Le radiologue, spécialiste de l’imagerie médicale, permet de discerner toute fracture ou pathologie que le médecin généraliste peut soupçonner. C’est la raison pour laquelle le radiologue possède un rôle essentiel tout en proposant un diagnostic. Le praticien dispose ainsi, d’une image à l’appui, qu’il pourra interpréter. Aussi, le radiologue reçoit différents patients qui le consultent suivant l’indication de leur généraliste ou d’un autre spécialiste.

Suite au diagnostic, il faut préciser que les techniques hypertechniques, d’imagerie médicale, requérant une maîtrise parfaite, offrent la possibilité au radiologue de suivi d’un traitement et de son efficacité. Il utilise, pour ce faire, différents moyens tels la radiographie grâce aux rayons X ; l’ultrasonographie, en particulier pour une échographie, la tomodensitométrie (scanner), combinant les rayons X et la recomposition informatisée des images. D’autres procédés sont à souligner comme la résonance magnétique (IRM) utilisant toutes les propriétés magnétiques des tissus.

Missions du radiologue

Le radiologue réalise une opération aussi selon la voie vasculaire. De plus, il pratique des infiltrations observées en temps réel grâce à des outils d’imagerie. Et, le radiologue offre un rapport de ses observations au médecin généraliste ou au spécialiste.

Concernant le maniement des appareils, le radiologue ne réalise pas d’opération, seul. En fonction de son cadre de travail (cabinet privé ou hôpital), il peut être assisté par un ou différents techniciens en imagerie médicale ou manipulateurs en électroradiologie.

Le radiologue suit les évolutions techniques et scientifiques perfectionnant de manière continue les diverses possibilités d’observation du corps. Bien entendu, des permanences et des gardes nocturnes doivent être assurées à l’hôpital par les internes travaillant en établissement (concernant environ 30% des radiologues).

Quelles études pour devenir radiologue ?

Comme médecin, le radiologue permet de franchir les diverses étapes du cursus concernant les études de médecine. La première année ou Paces est commune aux études de santé, tout comme les concours, et les 2e, 3e, 4e, 5e et 6e années en médecine. La dernière année est consacrée à des stages dits « professionnalisants » offrant la possibilité à l’étudiant de la confirmation de son projet d’orientation. A l’issue de la 6ème année, l’examen comprend 3 notes, comme un examen à la fin de 5ème année validant les acquis, tout comme un examen de 6ème année orienté sur les aspects cliniques. Une 3ème note permet de prendre en compte tout le parcours de l’étudiant. Il est ensuite possible de candidater à une spécialité.

La spécialité radiographie montre une formation d’une durée de 4 ou 5 ans incluant différents stages en services hospitaliers et également services de garde. Cette spécialité débouche directement sur un diplôme d’études spécialisées ou DES validant les compétences très pointues et requises en cardiologie. Suite au DES (diplôme d’études spécialisées) ainsi qu’une soutenance de thèse face à un jury, le postulant accèdera au diplôme d’État de docteur en médecine.